COP J12 – 11.12.15

La dernière ligne droite

Réunion du Comité de Paris en salle plénière Seine

• Le président de la Conférence climat, Laurent Fabius, s’est dit « optimiste ». Il a déclaré vendredi matin à la presse : « À l’issue des consultations que je vais avoir, je serai en mesure, demain matin à 9 h (ce samedi), de présenter à l’ensemble des parties un texte qui, j’en suis sûr, sera approuvé et sera un grand pas en avant pour l’ensemble de l’humanité ».
• Durant les dernières négociations, la tension a monté d’un cran. Chaque partie a rappelé ses priorités et a renforcé sa position sur les points encore non résolus. Or, Laurent Fabius a rappelé que le compromis « implique par nature de renoncer à 100 % de l’idéal de chacun afin d’obtenir ce qui est acceptable pour tous ». Les principaux points de divergence restent inlassablement les mêmes: « différenciation, financement et ambition ».
• Le texte a été réduit de 29 à 27 pages et les points en suspens passent de 350 à une cinquantaine. Le quotidien Le Monde revient sur les propositions qui font encore débat au Bourget et propose un article explicatif : « COP21 : le projet d’accord en 7 points clés » O.R. (st.)

Publicités

Les chroniques de Tommy Dessine

Dessinateur indépendant, Tommy suit les événements de la COP21 et nous en livre sa vision à travers ses chroniques illustrées. Avec humour et impertinence, il revient sur les différentes mobilisations citoyennes pour le climat.

  • « On a marché sur la Terre » : première chronique autour de la COP21, sur son ouverture et sur les actions des 28 et 29 novembre :

Chronique Tommy Dessine 1 On a marché sur la Terre

  • « Sommet citoyen pour le climat » : petit aperçu des différents acteurs et activités qu’on retrouvait les 5 et 6 décembre à Montreuil.
  • « Le procès Exxon »: Un tribunal populaire a été mis en place par le Climat Forum pour juger ce géant du pétrole américain lors du sommet citoyen.
  • « La zone d’action pour le climat » : Ce mardi, Tommy s’est rendu dans ce grand espace de rassemblement militant et citoyen. Il nous en livre quelques extraits.
  • «  La zone d’action pour le climat #2 » :  Deuxième journée de Tommy dans la ZAC où il a assisté à la conférence « Capitalisme et climat, comment les accords de libre-échange sapent l’action climatique » à laquelle ont participé 3.000 citoyens.
  • « 12/12, journée d’action citoyenne » : Retour sur les temps forts de la mobilisation pour la justice climatique de ce samedi.

Chronique Tommy dessine 6 - 12.12

Ses chroniques sont publiées par la Coalition Climat 21, vous pouvez également les retrouver sur son site en cliquant ici.

COP J11 – 10.12.15

Une nuit de négociation

Remise texte 2Distribution du projet d’accord à la sortie du Comité de Paris – 10.12.15

• Ce jeudi, après une assemblée plénière organisée en soirée, la présidence de la COP21 et les 195 pays, représentés par le chef de leur délégation accompagné de deux de ses membres, se sont réunis pour une table ronde de minuit à 5 heures du matin.
• La question épineuse du seuil de réchauffement n’a toujours pas été tranchée. Les états insulaires restent solidaires et réclament plus que jamais que le plafond soit abaissé à 1,5°. Au delà de cette limite, « des millions de vies seraient en danger », rappellent-ils.
• La question de l’instauration d’un prix carbone fait aussi débat entre les parties. Les pays qui tirent leurs ressources du pétrole, comme l’Arabie Saoudite, s’y opposent catégoriquement.
• Autre points de divergence majeurs : la question de la différenciation de la responsabilité et celle de la répartition des financements. Le ministre indien de l’environnement, Prakash Javadekar, s’est montré catégorique : « Un accord durable ne peut pas être élaboré en diluant les responsabilités historiques et en mettant les pollueurs et les victimes sur le même plan ».
• Les ONG ont manifesté leur opposition à la suppression d’un paragraphe entier de l’accord concernant les transports aériens et maritimes, responsables de 8 % des émissions de gaz à effet de serre. Une proportion qui pourrait monter à 33 % d’ici 2050, selon la Commission Européenne. Lire l’article de Libération pour en savoir plus à ce sujet.
• La présentation du texte final était initialement prévue vendredi en début d’après midi, dans l’idée de l’adopter officiellement à 18h. Elle a été repoussée à samedi matin, pour que la nouvelle version soit adoptée vers midi. Cette décision a été rendue à la suite d’une nouvelle nuit de négociations. O.R. (st.)

Le Climate Express vous emmène à Paris pour les Climate Games !

Le Climate Express vous donne RDV du 11 au 13 décembre à Paris.
« Nous aurons le dernier mot ! » est le slogan de ce week-end de mobilisation massive. D’après les Climate Games, « Le 12 décembre pourrait bien s’avérer la plus grande action de désobéissance pour la justice climatique jamais organisée ».

slogan cliamte games

Le Climate Express prendra part à deux actions :

  •  Former une « red line » symbolique autour des quartiers de négociation de l’ONU. Cette ligne représentera les limites minimales pour une planète viable que l’accord climatique ne pourra pas dépasser. Les points de rassemblement seront organisés autour d’ateliers thématiques, représentant les différentes revendications des citoyens.
  • Créer des chaines humaines dans différents coins de Paris qui se rejoindront en un grand rassemblement place de la République. Les douze chaines thématiques se réuniront le samedi à midi pour faire du bruit pour le climat.

Le 12 décembre marquera aussi la journée de clôture des Climate Games. Ils invitent toutes les équipes à se lancer dans toutes sortes d’aventures à Paris et ailleurs. A Paris, certains veilleront à distraire l’Equipe Bleue. De cette manière, « un terrain de jeux entier sera ouvert à votre imagination rebelle à Paris, en ligne et au-delà… ».
Journée de clôture officielle certes, mais l’organisation prévient : « Quoi qu’il arrive, ceci n’est que le début… ». O.R (st.)

 

Participer au Caire Game, cop ou pas cop ?

Caire game cop ou pas copCampagne de promotion du Caire Game « Cop ou pas Cop?»

Caire Game a été lancé par l’association Art of Change 21. Son principe ? Un jeu qui propose plus de 150 actions faciles, amusantes et bénéfiques pour le climat. Chaque action réalisée équivaut à une économie réelle de CO2 et rapporte des points dans le jeu.
Caire Game est un outil ludique qui permet d’agir à un niveau individuel contre les dérèglements climatiques. Plus de 2.000 joueurs y participent actuellement. Ensemble, ils ont déjà économisé plus de 35 tonnes de CO2 !
caire game logo

Tenté d’essayer ? Cliquez ici !

 

Le projet de Caire Game a pour ambition de se développer pour s’inscrire dans le long terme: création d’une application pour mobile, multiplication des actions proposées, développement de récompenses, etc. O.R (st.)