COP J1 – 30.11.15

Ban Ki-moon : « L’histoire vous interpelle »

Ban Ki-Moon - Thomas Hawk

Voici les principaux faits marquants de cette première journée de la COP21.

• Plus de 150 chefs d’Etats sont arrivés en début de matinée sur le site du Bourget pour entamer des discussions cruciales pour l’avenir de notre planète.
• En cette journée d’ouverture de la 21ème Conférence sur le climat, Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU a déclaré : « Soyons clairs, le sort de l’accord de Paris est entre vos mains (…) Vous ne pouvez pas vous permettre d’être indécis, de prendre des demi-mesures (…) L’histoire vous interpelle, je vous exhorte à répondre avec courage et vision. »
• Plusieurs dirigeants ont tenu à rendre hommage aux victimes des attentats de Paris survenus le 13 novembre dernier.
• Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères, a été officiellement investi président de la COP21.
• Le président français François Hollande a souligné la nécessité d’un accord « universel, différencié et contraignant ».
• Cet après-midi, chefs d’états et ministres se sont exprimés au nom de leur pays. En trois minutes, ils ont chacun présenté leur engagement climatique pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.
• François Hollande et Barack Obama ont présenté la «mission innovation» . Celle-ci engage une vingtaine de pays à doubler leurs investissements dans la recherche et le développement d’énergies propres. Parmi les pays participants on retrouve la France, les États-Unis, le Japon, le Royaume-Uni, l’Inde et l’Arabie Saoudite.
• A l’initiative de Bill Gates, un fond d’investissement privé a été créé pour soutenir et développer les énergies propres: la Breakthrough Energy Coalition. Elle a pour mission de participer au financement d’entreprises innovantes dans le domaine des énergies zéro carbone. D’autres géants du Net font partie des investisseurs de ce projet, notamment Mark Zuckerberg (Facebook) et Jeff Bezos (Amazon).
• 121 pays se réunissent dans une action en faveur du développement de l’énergie solaire. A l’initiative du premier ministre Indien, Narendra Modi, ils ont lancé l’ «alliance internationale du solaire».
O.R. (st.)

La planète en marche pour le climat

Tout ce week-end, partout dans le monde, des citoyens sont descendus dans la rue pour interpeller les 195 chefs d’États qui participeront à la Conférence sur le climat qui s’est ouverte ce lundi à Paris. Ils ont été des dizaines de milliers à manifester pour un accord climatique « global, ambitieux et juridiquement contraignant ». Tous ont réclamé des mesures « fortes et immédiates » pour limiter la hausse du thermomètre planétaire à 2°. Petit tour du monde en images.

Des chaussures Place de la République à Paris

avaaz place repu chausurescc Avaaz

Dimanche matin, on découvrait la place inondée de chaussures, celles des citoyens qui avaient prévu de se mettre en marche en faveur d’une justice climatique.
Le mouvement Avaaz est à l’origine de cette initiative. Durant toute la semaine, les militants ont récolté plus de quatre tonnes de souliers pour réaliser cette action symbolique. Des chaussures silencieuses pour un message puissant.

 Une grande chaine humaine à Bruxelles

Ce dimanche, à Paris, sur le boulevard Voltaire, ou à Bruxelles, entre la Bourse et le Palais de justice, des milliers de personnes se sont dispersées, main dans la main, le long de différents parcours initialement prévus dans le cadre des différentes Marches pour le climat.

Chaine Bxl - Arnaud Ghys cc Arnaud Ghys
Chaine Bxl Michel Dubois cc Michel Dubois
Chaine Bxl - Arnaud Ghys (2) cc Arnaud Ghys

Un millier de marcheurs dans les rues de Tokyo

Plus d’un millier de citoyens et de militants ont défilé dans les rues de Tokyo ce samedi à l’initiative de la campagne Climate Action Now.

Tokyo - 28.11 - Hiroshi Okamotocc Hiroshi Okamoto
Tokyo - 28.11 - Hiroshi Okamoto 3cc Hiroshi Okamoto
Tokyo - 28.11 - Hiroshi Okamoto 4cc Hiroshi Okamoto

Une large mobilisation à Manille aussi

Plusieurs mouvements ont rassemblé plus de 3.000 personnes dans différents quartiers de Manille, aux Philippines. Fidèles, étudiants, militants, tous ont manifesté ensemble pour une justice climatique.
Les Philippines, archipel d’Asie du sud-est, est le second pays le plus vulnérable face aux changements climatiques. Il doit régulièrement faire face à des cyclones dévastateurs et à d’autres dérèglements climatiques.

Philippines - Kathy Yamzon 1cc Kathy Yamzon
Philippines - Kathy Yamzon 2cc Kathy Yamzon
Philippines - 350cc 350.org

En Australie, les populations aborigènes en première ligne

Les Australiens ont été les premiers à se mettre en marche dès vendredi à Melbourne, Sydney ou encore à Brisbane, où la marche était ouverte par des représentants aborigènes et des habitants des îles du Pacifique.

MelbourneMelbourne – cc 350.org
Melbroune 2Melbourne – cc 350.org
BrisbaneBrisbane – cc 350.org

En Egypte, 2.000 coureurs pour le climat

En Egypte, le Mouvement populaire pour le climat et l’environnement est une nouvelle organisation qui milite en faveur du développement durable et défend une adaptation des politiques publiques en faveur du climat.
Pour marquer cette journée d’ouverture de la COP21, ils ont organisé une course de sensibilisation au réchauffement climatique et à l’impact de celui-ci sur leur pays. 2.000 coureurs y ont participé.

Egypte - coursecc. 350.org

Une trentaine d’actions au Bangladesh

Le Bangladesh est un des pays membres du V20: le groupe rassemblant les 20 pays les plus exposés aux changements climatiques. En effet, ce pays d’Asie du sud est touché par la montée des eaux, la sécheresse et les tempêtes.
Une trentaine d’actions y ont été réalisées ce week-end, rassemblant plus de 5.000 participants.

Bangladesh - Dhaka - Maruf HossainDhaka – cc. Maruf Hossain

Les Béninois ont lancé une « calebasse à la mer »

Ce dimanche, à Cotonou, capitale économique du Bénin, s’est également déroulée une marche citoyenne en faveur du climat. Les participants, habillés de vert, se sont rassemblés sur la plage et ont jeté une calebasse à la mer portant un message d’appel au secours adressé à nos dirigeants politiques. Pour terminer la marche, les citoyens se sont lancés dans le nettoyage d’une portion de plage: une action concrète et efficace, à l’instar de ce que nous attendons de la COP21.

Bénincc Catherine Piret

Des milliers de personnes se sont aussi mobilisées à, Hong-Kong, Séoul, New-Delhi, Londres, Abu Dhabi, Johannesburg, Berlin, New-York, Sao Paulo…

Oriane Renette (st.)

 

Pour poursuivre ce tour du monde des mobilisations citoyennes en image, voir les albums de l’association 350.org.

 

 

 

 

Chaine humaine à Bruxelles

Ce dimanche dès 12h30, les citoyens belges se réuniront à Bruxelles pour déployer une grande chaine humaine pour le climat.
A chaque point de rencontre correspond une revendication: Power to the People – urgence climatique et démocratique, réduction des émissions, 100 % d’énergies renouvelables, transition juste, solidarité avec le Sud, accord ambitieux.

human chain bxl

Plus d’information sur le site du CNCD – 11.11.11.

Strip-tease pour le climat!

Les étudiants de l’AGL (Assemblée générale des étudiants de Louvain) ont montré leur préoccupation pour le réchauffement climatique d’une façon pour le moins farfelue… Ce vendredi, ils étaient une soixantaine sur la Grand Place à quitter manteaux, bonnets et écharpes pour terminer en maillot ou en sous-vêtements.
Une alternative originale aux marches pour sensibiliser les étudiants à l’urgence climatique.

agl strip tease« Si tu n’agis pas pour le climat, il agira contre toi. »

Le strip-tease climatique en vidéo sur la page facebook de l’AGL.

O.R (st.)